• FOCUS SUR

    CATHY

    MAGNÉTISEUR – ÉNERGÉTICIENNE

    bannière cathy

    Qu’on se le dise, je ne crois pas au hasard !

    Fin 2010 j’ai découvert sur KAZEO le site de Cathy, magnétiseuse et énergéticienne, établie à Toulouse.

    Très jeune j’ai été confrontée aux magnétiseurs grâce à ma grand-mère. Je me souviens de salles d’attente bondées où il nous fallait rester debout des heures durant, de ces hommes et ces femmes qui, pour certains, utilisaient le pendule, pour d’autres faisaient de drôles de signes au-dessus de ma tête, mais surtout j’ai en mémoire les résultats.

    Les  verrues installées dans ma main : disparues ! Les vers lors de la pleine lune : oubliés ! Les maux d’estomac de mon aïeule : envolés !

    Bien entendu ma grand-mère n’hésitait pas à consulter un médecin en cas de besoin, mais elle savait aussi s’assurer les bienfaits d’un magnétiseur pour soulager les maux qui échappent parfois à la médecine générale.

    Cependant, soyons lucides, dire que l’on voit régulièrement un magnétiseur reste un sujet tabou. C’est un peu comme divulguer le montant de son impôt sur le revenu, ou encore avouer que l’on consulte une voyante.  Et pourtant…

    Qui n’a pas entendu parler de l’ami d’un ami qui, face à un souci de santé, est allé voir un magnétiseur ? Trop souvent les adresses s’échangent sous le manteau, c’est pourquoi je fus très surprise de découvrir le site de Cathy. J’ai trouvé sa démarche courageuse et honnête.

    Courageuse parce qu’elle affiche clairement sur son site ce qu’elle est capable de traiter : maladies de peau, douleurs musculaires et articulaires, appareil digestif, accompagnement lors de traitements médicaux lourds, magnétisme adapté aux enfants, etc…

    Honnête parce qu’elle affiche ses tarifs et avant de vous engager, vous savez exactement ce que vous allez payer.

    Je disais en introduction que je ne crois pas au hasard. Il se trouve que je suis tombée gravement malade il y a quelques mois. Dès l’annonce de ma maladie je me suis tournée vers Cathy afin qu’elle m’aide à mieux vivre les différents traitements qui me sont dispensés. Je peux donc confirmer qu’elle a un réel don, d’autant plus remarquable qu’il est efficace à distance. En effet, Cathy réside à Toulouse et moi à Saint-Nazaire, et à ce jour nous ne nous sommes jamais rencontrées !

    Cathy est à mon sens une grande professionnelle qui assure un suivi exemplaire de ses clients. Voilà pourquoi j’ai souhaité vous la faire découvrir et apporter mon témoignage.

    Les sceptiques le resteront, mais pour ceux qui ont l’esprit un peu plus ouvert, gardez les coordonnées de Cathy dans votre agenda, car il se peut qu’un jour vous ou l’un de vos proches en ayez besoin.

    Pour en savoir plus sur toutes les prestations dispensées par Cathy, rendez-vous sur SON SITE MAGNÉTISEUR – ÉNERGÉTICIENNE – TOULOUSE 31.

    logo cathy01

    ©zebuchaton.com 2011


    37 commentaires
  • Attention, certains mots contenus dans cet article peuvent heurter la sensibilité des enfants de moins de 12 ans.

     

    FOCUS SUR...

    CHARLIE BREGMAN

    Il y a des rencontres artistiques qui sont tout simplement évidentes. Un soir de hasard, j’ai entrouvert la porte de Charlie Bregman. Il n’était pas là, seuls ses écrits m’ont accueillie. Tout d’abord, j’ai parcouru avec intérêt le contenu de sa page d’accueil, puis emportée par le style et la verve, j’ai fureté dans toutes les pièces à la manière d’une « gentlewoman » cambrioleuse. Je suis tombée presque par accident sur un trésor : « Les couilles de mon papa ».

    Ainsi formulée la prose pourrait sembler vulgaire, cependant, trois lignes plus loin j’ai souri. Le paragraphe suivant je riais franchement, et lorsque ma lecture fut achevée le fou rire m’avait gagnée. Un lecteur qui se tient les côtes, c’est bon signe. Un auteur séduit par un autre auteur n’est pas forcément un gage de qualité, pourtant ma fibre d’écrivaine a vibré.

    Pourquoi vous parler de Charlie aujourd’hui ? Parce que c’est un cas ! Il manie les mots avec une précision chirurgicale, pratique l’auto dérision comme peu d’auteurs en sont capables, quant à son humour il est aussi précis et acéré qu’un scalpel. Mais surtout Charlie s’est lancé dans une grande aventure : celle de l’autoédition.

    Non content d’avoir du talent, Charlie est également courageux. Car il en faut des wagons de courage pour se lancer dans une telle entreprise ! Il va tout d’abord faire imprimer 30 ouvrages en « Avant-première Edition » ce qui lui permettra de démarcher des partenaires libraires ou particuliers. Vous, lecteurs, êtes directement concernés car vous avez la possibilité d’acquérir en exclusivité cet ouvrage. Les modalités se trouvent sur la page d’accueil de Charlie ainsi que l’historique de ses pérégrinations littéraires qui l’ont conduit à commettre son ouvrage.

    Mais de quoi parlons-nous exactement ?

     

    Le chef d’œuvre de Charlie BREGMAN s’intitule « Vivement l’Amour ». Loin de moi l’idée de me lancer dans une critique littéraire : je suis comme vous, j’attends mon exemplaire dédicacé avec impatience. Cependant j’ai eu accès à quelques informations sur le fond de l’histoire. Ne souhaitant pas être trop factuelle, j’ai choisi de vous en divulguer quelques tranches en me glissant dans la peau d’un panel de lecteurs.


    Les adolescentes (16 ans).

    - Hannnnnnn, c’est trop bien ! Je kiffe grave Charlie… J’aurais tellement aimé être à la place de Marina !

    - Tu parles… Comment elle se la raconte grave la fille ! Nan mais t’as vu comment elle le traite le Charlie. Une vraie poufiasse…

    - J’ai trop hâte de voir le film au ciné. J’espère qu’ils prendront Robert Pattinson pour jouer le rôle de Charlie… 

    - Ha non, pas le vampire ! Moi je verrais plutôt Aston Kutcher…

    - Trop naze Aston, en plus il vit avec une vieille. Moi je te parie qu’ils demanderont à Justin Bieber…

    - En tout cas, je me demande à qui ils proposeront le rôle de la pétasse ?


    Les jeunes femmes dans la vingtaine.

    - Tu lis quoi ?

    - Vivement l’Amour !

    - Ça parle de quoi ?

    - Bah d’amour !

    - Tu peux développer ?

    - Les premiers émois amoureux de Charlie, 15 ans, qui a une bonne tête de looser pour séduire la plus belle fille du lycée.

    - Ne me dis pas que tu lis encore des trucs comme ça !

    - Si, si. D’ailleurs je vais même le refiler à Théo.

    - Tu vas faire lire ça à ton mec ?

    - Direct ! Maintenant qu’il se prend pour un Apollon, je veux qu’il se rappelle comment il était avant : moche, truffé d’acné et défiguré par l’appareil dentaire tue l’amour qui va bien.


    Les copines quadra bobo.

    - T’as lu le dernier Beigbeder ?

    - Non, là je suis sur Bregman.

    - Bregman ? Connais pas. Il fait partie des prix littéraires de la rentrée ?

    - Non, mais il aurait pu si son livre était sorti à temps.

    - C’est philosophique ou autobiographique ?

    - Plutôt autobiographique.

    - En quoi son histoire se différencie-t-elle des autres ?

    - Parce qu’elle fait référence à des standards qui sont ancrés dans notre adolescence. Comment te dire ? C’est profond, puissant, cela exprime d’une façon presque freudienne comment la diversité des émotions ressenties à l’adolescence a façonné notre « moi » intérieur.

    - C’est fascinant ! Ma chérie, je compte sur toi pour me le prêter au plus vite.


    Les amies d’enfance à présent grands-mères.

     

    - Tu te rends compte, j’ai surpris  ma petite-fille de 15 ans en train de lire un pamphlet sur le sexe !

    - Sur internet ?

    - Pas du tout ! La petite avait récupéré un livre chez une copine : Vivement l’Amour que ça s’appelle !

    - Oh, ce n’est que ça…

    - Mais ma petite Odile tu perds la tête ? Rien que le titre est une atteinte aux bonnes mœurs.

    - Non Clémence, c’est toi qui t’égards. Vivement l’Amour n’a rien d’un ouvrage porno, et n’incite pas à la débauche.

    - Tu en parles comme si tu l’avais lu ?

    - Je l’ai lu.

    - Odile, tu m’inquiètes…

    - Ne te fais pas de soucis pour moi. Va plutôt prendre un bain de jouvence avec Vivement l’Amour !

    - Il n’en est pas question. J’ai passé l’âge de lire des ouvrages salaces.

    - Ne dis donc pas de bêtises, on parle juste des émois amoureux d’un jeune garçon sur le point de vivre sa première fois.

    - Ha ça, jamais ! De mon temps on rencontrait son mari, mais on ne s’essayait pas avant le mariage.

    - Ecoute-moi bien ma petite Clémence, si tu avais pu essayer ton René avant le mariage tu te serais épargnée 40 ans d’emmerdements !


    Lectrice, si tu as aimé « Le Petit Nicolas », si tu étais adolescente dans les années 80, si tu t’es identifiée à Vic (La Boum 1 et 2), si tu as plongé direct dans « LOL », alors tu ne peux pas passer à côté de "Vivement l’Amour".

    Lecteur, si tu n’as jamais lu « Le Petit Nicolas » parce que tu n’aimais pas la lecture, si tu as bourgeonné comme un cerisier dans les années 80, si tu collectionnais « les pin’s » de John Travolta et si tu  regardais « Emmanuelle » en cachette sur le magnétoscope de tes parents, tu n’as pas le choix, il te faut "Vivement l’Amour".

    <script type="text/javascript"> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script type="text/javascript" src="http://script.weborama.fr/gold.js"></script> <script type="text/javascript"> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,450557);}</script>

    40 commentaires
  •  

    En janvier dernier je vous présentais Les Fleurs de Sel, deux jeunes femmes dynamiques engagées dans le Trophée rose des sables qui se déroulera en octobre prochain au Maroc.

    Ce Trophée est un rallye raid où seules des femmes sont en compétition avec un 4x4, un buggy, un quad ou encore une moto. Au-delà de l’aspect sportif, le Trophée roses des sables permet d’acheminer des dons à destination des enfants défavorisés.

    Dorothée et Clémence étaient alors à la recherche de sponsors afin de financer leur participation à ce raid. Dès la première heure, Zébu Chaton s’est associé à leur démarche en devenant partenaire des Fleurs de Sel.

    Le 10 février elles ont organisé une soirée de présentation et ont convié des partenaires potentiels. Cette démarche fut couronnée de succès puisqu’à cette occasion elles ont trouvé des sponsors, notamment la société OTELISSIM qui leur a offert une grande partie de leur budget.

    Le 26 février, elles se sont levées à l’aube afin de vendre des roses sur le marché de Guérande. Le bénéfice de cette vente a été reversé à l’association « Fleur 44 pour les enfants du désert » que Dorothée et Clémence ont créée dans le cadre de leur participation au Trophée.

    Le 15 mars, la société CARGILL est venue s’ajouter à la liste de leurs sponsors leur permettant ainsi de financer leur 4x4.

    Et Zébu Chaton dans tout cela ? Il a donné un petit coup de patte aux Fleurs de Sel afin qu’elles puissent réaliser une collecte de produits d’hygiène (savons, brosses à dents, dentifrice etc…) au sein d’une école de Saint-Nazaire et au profit des enfants défavorisés du Maroc. La collecte a débuté aujourd’hui !

    Et comme Dorothée et Clémence débordent d’énergie, elles préparent une soirée évènementielle le 6 mai prochain qui leur permettra certainement de trouver de nouveaux partenaires.

    Pour ceux qui seraient passés à côté de l’article que je leur ai consacré en janvier, voici le lien de leur blog : LES FLEURS DE SEL.

    (à suivre)

    ©zebuchaton.com 2011


    18 commentaires
  • FOCUS SUR

    ASSOCIATION ENFANTS DE LA LUNE

     

    Il y a quelques semaines je vous présentais l’association

    Enfants de la Lune qui vient en aide aux enfants atteints de

    Xeroderma Pigmentosum, maladie génétique incurable qui interdit

    aux enfants tout contact avec la lumière, sous peine de développer

    très jeunes de multiples cancers. L’association leur fournit

    l’information ainsi que les photoprotections (crèmes, filtres,

    combinaisons antiUV, dosimètre), aide à leur scolarisation

    et soutient la Recherche.

     

    Maxime Michel soutient cette association et a créé une page

    de dons. Il s’est fixé pour objectif de collecter 1.000€

    avant le 6 avril 2011.

     

    A ce jour Maxime Michel a récolté 205€, et je tiens à remercier

    personnellement Martine et Sylvie, amies blogueuses qui m’avaient

    promis de faire un don et qui ont tenu parole.

     

    Il ne reste plus que deux semaines à Maxime pour atteindre

    son objectif de collecte de 1.000€.

     

    A titre indicatif le coût d’un équipement complet pour un enfant

    avoisine les 10.000€.

     

    Je remercie par avance tous les futurs donateurs mais aussi tous

    les blogueurs qui auront la gentillesse de relayer cette information

    sur leur blog.

    Maxime fermera sa page de collecte le 6 avril 2011,

    mais il est toujours possible de faire un don

    à l’association Enfants de la Lune.

     

    ©zebuchaton.com 2011


    31 commentaires
  • FOCUS SUR

    ASSOCIATION ENFANTS DE LA LUNE


    Mes fidèles lecteurs le savent, j’aime les enfants !

    Ecrire pour eux est un véritable partage et un réel bonheur, les voir sourire ou froncer les sourcils en écoutant mes histoires remplit mon cœur de joie.

    Aujourd’hui je viens vous présenter l’association « Enfants de la Lune » qui a été créée par Maxime MICHEL, un de mes amis.

    L'association Enfants de la Lune vient en aide aux enfants atteints de Xeroderma Pigmentosum, maladie génétique incurable qui leur interdit tout contact avec la lumière, sous peine de développer très jeunes de multiples cancers. En priorité elle leur fournit l'information et les photoprotections (crèmes, filtres, combinaisons antiUV, dosimètre), aide à leur scolarisation et soutient la Recherche.

    Parce que ces enfants ont également droit au bonheur et à une vie quotidienne se rapprochant de celle de leurs petits camarades, je vous demande de consacrer quelques instants à visiter la page de Maxime. Il a pour objectif de récolter 1000€ d’ici le 6 mars 2011. Votre don, si petit soit-il, sera reversé par Alvarum et un reçu fiscal sera immédiatement mis à votre disposition.

    Si chacun de mes visiteurs donne 1€, je vous garantis que l’objectif de Maxime

    sera atteint en moins de deux semaines !

    MERCI

    ASSOCIATION ENFANTS DE LA LUNE

    ©zebuchaton.com 2011


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique