• Chapitre II : Le voyage (1ère partie)

    CHAPITRE II - Le voyage

    (Copyright Zohra Lacal 2008)

    Le jour du départ était enfin arrivé, au grand soulagement de Zeus et Zoé. Depuis l’annonce du voyage, Zébu était excité comme une puce, infernal avec les autres animaux qu’il terrorisait plus qu’à l’accoutumée, et ses parents éprouvaient les pires difficultés à contenir ce débordement d’énergie. Moineau était dans le même état d’excitation, si bien que Zeus avait fini par menacer les enfants d’annuler purement et simplement l’expédition à Cu Chi. En apparence le chaton et l’oisillon avaient déclaré forfait, cependant, lorsqu’ils se retrouvaient en tête-à-tête, ils donnaient libre cours à leur imagination.

    Justement, quelques heures avant le départ, ils s’étaient réunis et les hypothèses les plus farfelues se bousculaient dans leur cerveau.

     - Que peut-il bien y avoir de si mystérieux à Cu Chi pour que Gibiline demande à sa soeur de venir avec du renfort ? s’interrogea Zébu.

     - Je n’en ai pas la moindre idée, avoua Moineau.

     - Il s’agit peut-être d’une pénurie de bananes qui priverait les gibbons de leur met favori, avança Zébu.

     - Ne dis pas de sottises, des bananes il y en a partout et puis même s’il en manquait un peu, cela ne mettrait pas la vie des singes en danger.

     - Au fait, que sais-tu de Cu Chi toi ? questionna Zébu.

     - Fort peu de choses en vérité, dut admettre Moineau à contrecoeur. Gibbonnette m’a raconté que cette ville se situait à une trentaine de kilomètres d’Ho Chi Minh et qu’elle était célèbre pour ses tunnels.

     - Des tunnels ! s’étonna Zébu.

     

    Entrée d'un tunnel

    - Oui mon minet, il paraît même qu’ils s’étendent sur 200 kilomètres et qu’ils ont été entièrement creusés à la main et à la pelle par les paysans. On dit qu’il y a plusieurs niveaux, le plus profond devant atteindre 12 mètres, et qu’il s’agit d’une véritable ville souterraine avec des hôpitaux de campagne, des cuisines, des magasins, des caches d’armes et des salles de réunion.

     - Mais pourquoi ont-ils fait une cité sous la terre ? fit Zébu interloqué.

    Maquette représentant les différents niveaux des tunnels

     - Toujours d’après Gibbonnette, les premiers tunnels ont été creusés dans les années 40 pour permettre aux paysans de se protéger des bombes. Il paraît qu’en Europe les gens avaient constitué des caches identiques dans des caves. Ensuite, les tunnels furent abandonnés pour être réutilisés lors de la dernière guerre du Vietnam. Ils servaient de base aux combattants qui pouvaient ainsi observer leurs ennemis grâce à des ouvertures habilement dissimulées, et préparer leurs attaques dans le plus grand secret.

     - Que sont devenus ces souterrains maintenant que la guerre est finie ? demanda le chaton.

     - Une section a été spécialement aménagée à l’attention des touristes qui peuvent visiter une partie des tunnels. Pour le reste, je pense que les souterrains ont dû être comblés car ils ne présentent plus aucun intérêt.

     - Crois-tu que le mystère dont nous a parlé Gibbonnette aurait un rapport avec les tunnels ? Dit encore Zébu.

     - Impossible, déclara fermement Moineau. Les souterrains sont ouverts au public, chaque jour les visites se succèdent en pagaille ; s’il y avait un problème quelconque, les autorités auraient condamné les issues et interrompu les visites.

     - Oui mais…

     - Zébu, Moineau ! En route, nous partons ! s’exclama Zeus.

     

     

     

    Les deux amis durent renoncer à pousser plus loin leurs réflexions et rejoignirent la troupe formée des parents de Zébu et de Gibbonnette qui venait tout juste d’arriver. Pour atteindre leur destination, il n’était pas question qu’ils marchent car la route était très longue et il leur aurait fallu plusieurs jours pour parvenir à Cu Chi. Sur les recommandations de sa soeur, Gibbonnette avait prévu de se rendre à la gare routière de Mien Tay, située à une dizaine de kilomètres du centre ville. De là, ils grimperaient sur le toit d’un autobus et s’installeraient parmi les bagages, les vélos, les poules et peut-être même les cochons.


     


    ©zebuchaton.com 2010


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :