•  

    Par un beau mercredi d’automne - Maman solo avec Bambino - je constate que le réfrigérateur est vide. Je me résous à emmener mon bambin au supermarché. Objectif : faire les courses en 30 minutes chrono, passage en caisse compris. La voiture garée sur le parking, j’extrais le petit ange du siège auto. Action !

     

    - Bambino, tu viens je vais chercher un caddie !

    - Hon, Hon.

    - Je vais t’installer dans le siège, comme ça on ira plus vite.

    - NAN, NAN, NAN, j’suis trop grand pour aller dans le siège trop p’tit !

    - Bon, écoute, je n’ai pas envie de passer la soirée sur le parking, alors tu fais comme je te dis, sinon je ne pourrais pas racheter de frites.

    (PAF, l’arme super secrète fonctionne à merveille)

     

     

    - Maman, tu fais la course avec le chariot !

    (Maman pousse la charrette et se ridiculise avec le sourire)

     

     

     

    - Maman, Maman, t’as vu, il y a un nouveau manège ! Je peux faire un tour, dis ?

    - D’abord on fait les courses, ensuite on verra.

    (Maman vérifie qu’elle a une pièce dans son porte-monnaie)

    - Maman, tu m’achètes le livre du canard ?

    - Nan.

     

    - Maman, j’veux le truc là avec le « Spideurman » dessus.

    - Nan.

     

     

     

    - Maman, t’as vu, il y a encore des cartables à roulettes. On en prend un ?

    - Nan, t’es trop petit pour avoir des roulettes !

     

     

     

     

    (Passage en caisse, puis direction la sortie)

    - Maman, t’avais dit que je pourrais faire un tour de manège !

    - C’est vrai, allons-y


     

    (Bambino biche comme un vieux pou sur une cravate neuve dans son camion de pompier)

    - Maman, c’est fini ! J’veux refaire le pompier.

    - Non, on avait dit un tour.

    - Allez, Maman, juste un tout petit…

    - Non, maintenant on y va.

    - JE VEUX FAIRE UN TOUR DE MANEGE ! Hurle la sirène.

    (Maman dégouline de honte, toujours avec le sourire)

    - Bambino, maintenant ça suffit ! Je n’ai plus de pièce, alors on s’en va.

    - T’as qu’à aller acheter des billets à la machine à sous !

    - Oui, mais les billets ne rentreront pas dans la fente des pièces.

    - T’as qu’à donner un billet à la dame là, et tu lui demandes une pièce à la place.

     

     

    - Non, non, et non. Je ne vais pas donner 20€ à la dame contre une pièce de 1€ !

    (Bambino réfléchit)

     

    - Bah je sais ! T’as qu’à prendre la pièce du chariot et tu la mets dans le manège.

    - Bambino, ce n’est pas une pièce, mais un jeton en plastique, ça ne fonctionnera pas.

    (Bambino farfouille dans sa poche et me tend une pièce de 1€)

    - Bon, d’accord. Tiens, voilà un sou. Heureusement que je suis là !

     

    ©zebuchaton.com 2010


    votre commentaire
  •  

    Maman a une irrésistible envie de faire un gros câlin à son petit garçon. Manœuvres d’approche…

     

    - Tu viens faire des poutous à ta mamounette ma belette ?

    - J’suis pas une belette !

    - Allez ma puce…

    - J’suis pas une puce.

    (Bambino agacé)

     

     

     

    - Mon p’tit cœur d’amour, viens faire un câlinou à maminou.

    - J’suis pas un cœur d’amour !

    (Bambino irrité)

     

     

    - Bon, arrête de faire ton boudin mon poussin !

    - Oh  mais Maman, j’suis pas un poussin, j’ai pas de plumes !

    (Bambino contrarié)

     

    - Mon Roudoudou, viens dans mes bras !

    - Tu le fais exprès ou quoi ? Ça n’existe pas les Roudoudous d’abord.

    (Bambino furieux, Maman en rajoute)

    - Mon gazouillou chériiiiiiiiii !

    - J’suis pas TON gazouillou, mais le gazouillou de Mamie.

    (Bambino tape du pied, Maman capitule)

    - Bon, très bien mon p’tit boudin, reste dans ton coin !

     

    30 minutes plus tard, fin de journée, Bambino a un gros coup de mou.

    - Maman chériiiiiiiiiie !

    - Oui ?

    - Câlinou !

    - Non !

    - Bah pourquoi ?

    - Parce que j’ai attendu 10 minutes tout à l’heure et tu n’as jamais voulu m’en faire un !

    (Maman revancharde)

    - Ma p’tite Maman chériiiiiiiiiie que j’aime de tout mon cœur, tu me fais un câlin ?

    - Nan !

    - Maman ?

    - Quoi ?

    - T’es la plus belle de toutes les mamans du monde. Tu fais très bien la cuisine et je t’aime très fort.

    (Maman fond comme un morceau de beurre dans la poêle)

    - Allez, viens mon Bambino !

    ©zebuchaton.com 2010


    votre commentaire
  •  

    En vacances chez Mamie, Bambino regarde « C à vous » tandis que sa grand-mère prépare le dîner. Elle revient dans le salon.

    - Attends Bambino, je vais te mettre un dessin animé.

    - NAN !

    - Bah tu ne vas pas regarder ça, c’est une émission pour les grands.

    (Mamie s’empare de la télécommande et s’apprête à changer de chaîne)

    - Ne fais pas ça Mamie, je t’en supplie !

    - Mais Bambino, ce n’est pas intéressant pour toi, en plus tu ne vas rien comprendre.

    - Comment ça je ne vais rien comprendre ? C’est mon émission préférée !

    (Mamie dubitative)

    - Tu l’as déjà regardée ?

    - Tous les jours, même que ça commence à 7h00 du soir.

    (Mamie scotchée)

    - Tiens regarde Mamie, aujourd’hui c’est Babette qui fait la cuisine.

    - Tu connais Babette ? Questionne Mamie de plus en plus abasourdie.

    (Bambino dévisage Mamie comme s’il avait affaire à une demeurée).

    - Ouais, et là elle fait de la boue de porc !

    (Mamie bidonnée)

    - Tu veux dire de la joue de porc ! Et tu en a déjà mang…

    - Chuuuuuut ! Mais t’arrête pas de causer Mamie, j’entends plus Alessandra.

    (Mamie en mode carpe)

    - Mamie… Regarde…

    - Quoi ?

    (Bambino avec des cœurs plein les yeux)

    - T’as vu comme elle est belle Alessandra.

    - Ha oui Bambino, elle est très belle, tu as bon goût.

    - Ouais… Moi j’aime les jolies filles et Alessandra c’est la plus BELLE !

    ©zebuchaton.com 2010


    votre commentaire
  •  

    Jeudi soir, je fonce chercher Bambino et Bambinette afin de les emmener au cours de musique. En chemin, le papa de Bambinette m’appelle et m’informe que sa fille est malade. Je récupère un Bambino solo.

     

    - Bonjour ma puce, comment ça va ?

    - OUIN, OUIN, OUIN, maman j’veux pas aller à la musique !

    - Pourquoi ?

    - Parce que Bambinette elle est malaaaaaaaade !

    - Et alors, où est le problème ? Mardi tu étais également malade, et Bambinette est allée seule à la danse.

    - Oui mais j’veux pas y aller quand même !

    - Allez, prends ton goûter et sortons déjà de l’école.

    (Maman traîne son boulet)

     

    - Mais tu vas où là ? Moi je veux rentrer à la maison TOUT DE SUITE !

    - J’ai garé ma voiture sur le parking pour partir directement à la musique.

    - Mais tu ne comprends rien ! JE N’IRAI PAS A LA MUSIQUE TOUT SEUL.

    - Tu n’es pas seul puisque je t’accompagne.

    - Oui mais tu ne pourras pas rester pendant le cours.

    - Et bien je demanderai à ton professeur.

    (J’installe le boulet dans le siège auto)

     

    - MAMAN, j’ai perdu doudou, tu peux le ramasser ?

    - Non, si je lâche le volant on file droit dans le décor !

    - Mais je veux DOUDOUUUUUUUUUU, OUIN, OUIN…

    (Maman débarque le boulet et cherche son tympan perdu entre l’école et la musique)

     

    - Bon, ça va mieux ma puce ?

    - Voui…

    (Maman largue le boulet dans la salle de musique et va soigner sa migraine)

     

    30 minutes plus tard

    - Maman, maman, c’était super !

    - Tu vois, finalement…

    - Maman aujourd’hui on a joué avec de nouveaux instruments.

    - C’est chouette Bambino !

    - Maman, tu pourras m’acheter une batterie ?

    ©zebuchaton.com 2010


    votre commentaire
  •  

    Trois semaines avant la naissance de Bambino, belle-maman confectionna un magnifique rideau pour la fenêtre de sa chambre. Papa, peu enclin au bricolage, classa rapidement le dossier en rangeant ledit rideau sur la plus haute étagère de la chambre de Bambino. Mes nombreuses relances ayant reçu une fin de non recevoir au cours des quatre dernières années, je m’apprêtais à faire une croix sur le rideau, lorsqu’un jour, Bambino leva la tête un peu plus haut qu’à l’accoutumée.

    Acte I - Scène 1 : Dimanche 11h00

    - Maman, c’est quoi ce machin vert là ?

    - Quel machin ?

    - Bah le truc sur l’étagère ?

    - Ah ça ma puce c’est le rideau de ta fenêtre.

    - Bah si c’est pour ma fenêtre, pourquoi il est sur l’étagère ?

    - Parce que papa n’a jamais trouvé le temps de le poser.

     

     

     

     

    Acte I – Scène 2 : Dimanche 11h15

    - Papaaaaaaaaaaaa, t’es où ?

    - Je suis dans le salon.

    (Bambino descend)

    - Papa, pourquoi tu ne poses pas mon rideau ?

    (Papa embarrassé)

    - Parce qu’il me manque les fixations pour faire tenir la barre.

    - Bon, d’accord, alors tu vas les acheter demain ?

    - Oui, oui, répond papa soulagé d’avoir botté en touche.

     

     

    Acte II – Scène 1 : Lundi 17h00 en rentrant de l’école

    - Papaaaaaaaaaaaa, t’es où ?

    - Dans mon bureau.

    (Bambino monte)

    - Papa, t’as acheté les trucs pour mon rideau ?

    - Non, je n’ai pas eu le temps, mais j’irai demain.

    - Bon, d’accord.

     

    Acte II – Scène 2 : Mardi 17h00 en rentrant de l’école

    - Papaaaaaaaaaaaa, t’es où ?

    - Dans mon bureau.

    - Bah descends là, j’ai un truc à te dire !

    (Papa traîne les pieds dans l’escalier)

    - Papa, t’as acheté les trucs pour mon rideau ?

    - Non, je n’ai pas eu le temps, mais j’irai demain.

    - Bah on ira ensemble alors, parce que demain je n’ai pas d’école !

    (Papa irrité)

     

    Acte II – Scène 3 : Mercredi 9h00 au réveil

    - Papaaaaaaaaaaaa, t’es où ?

    - Dans la cuisine.

    (Bambino fonce en direction de son armoire et s’habille à la vitesse du son)

    - Papa, on y va ?

    - Où ça ?

    - Bah au magasin !

    - Quel magasin ?

    - Celui des trucs à rideau !

    (Papa rit jaune)

     

     

    Acte II – Scène 4 : Mercredi 11h00 de retour du magasin

    - Papaaaaaaaaaaaa, elle est où la perceuse?

     

     

     

     

    Epilogue : Mercredi 12h00

    - Maman, viens voir comme il est beau mon rideau !

    - Waouh ! Magnifique mon Bambino.

    (Maman en mode extase)

    ©zebuchaton.com 2010


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique